L'UNION DES COMORES

L’Archipel des Comores est situé au Nord-Est de Madagascar, à l’entrée du Canal de Mozambique. Il est composé de quatre îles : la Grande Comore (Ngazidja), Anjouan (Ndzwani), Mohéli (Mwali) et Mayotte (Maoré).

Moroni - Capitale de l'Union des Comores
Cette dernière, la plus proche des côtes malgaches, a choisi de rester française lors du référendum de 1974. Les autres îles indépendantes depuis le 06 juillet 1975 forment l’Union des Comores. La superfi cie totale du pays est de 2.237 km² avec une population estimée à environ 798 000 habitants. La densité de la population est élevée, 309 hab/km². La population comorienne est largement rurale (72,1%) mais le taux de croissance des zones urbanisées est rapide, plus de 5% par an. Les villes principales sont Moroni (50.000 habitants), Mutsamudu (35.000). Quelques 150.000 à 200.000 Comoriens vivent en métropole, 55 000 à Mayotte et 40 000 à la réunion (Source BDC 2006). La plupart des comoriens ont des origines lointaines arabes ou des ancêtres d’Afrique continentale. Quelques familles sont issues d’ethnies malgaches et asiatiques. La quasi-totalité des comoriens sont des musulmans sunnites, et les traditions islamiques jouent un rôle primordial dans la vie quotidienne. Le français et l’arabe sont les deux langues offi cielles des Comores mais toutes les transactions commerciales se font presque en français. La monnaie comorienne est le Franc Comorien (KMF). Le rapport avec l’Euro (€) comme devise de référence est à un taux fi xe (1€ = 492 KMF). Les Comores sont membres de la zone franc. Aux Comores, la production agricole représente 40% du PIB et ce secteur emploie 80% de la population active. L’activité principale de ce secteur est la commercialisation des produits.

En 2007, le taux de croissance du PIB était de 0,8% en recul par rapport à l’année 2006 où le taux de croissance réel du PIB a atteint 2,4 %, et un taux de 2,8% observé en 2005. Ce ralentissement de l’activité économique s’explique par la crise politique avec l’Île d’Anjouan, accompagnée de l’organisation des élections du Président de l’Île en juin 2008, des carences répétées des finances publiques et une baisse des cours des cultures de rente (vanille, girofl e, ylang ylang).

En 2008, l’activité économique s’inscrit dans une tendance encore baissière avec des prévisions affichant un taux de croissance du PIB de 0,5% accentuée par les crise énergétique qu’à traversée le pays en 2008 et par la baisse du crédit au secteur privé. Le transfert de fond de la diaspora comorienne et les appuis fi nanciers des partenaires internationaux jouent un rôle signifi catif dans l’économie nationale et dans l’équilibre de la balance des paiements.

Présentation
Présentation des Comores

L’Archipel des Comores est situé au Nord-Est de Madagascar, à l’entrée du Canal de Mozambique. Il est composé de quatre îles : la Grande Comore (Ngazidja), Anjouan (Ndzwani), Mohéli (Mwali)... Lire la suite »

Les institutions
Les institutions

L’Assemblée nationale est, selon la Constitution, l’organe législatif de l’Union. Elle est composée de trente trois députés élus pour un mandat de cinq (5) ans. Ses membres sont désignés par les... Lire la suite »

L'économie
L'économie

L’économie nationale est caractérisée par la prédominance de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage, qui représente plus de 40% du PIB. Ce secteur agricole constitue l’essentiel des recettes d’exportation du... Lire la suite »

Les médias
Les médias

L’année 2009 qui s’ouvre sera marquée par la tenue des Etats généraux de la presse, la première assise nationale des médias, appuyée par le président de la république luimême, Ahmed Abdallah Sambi... Lire la suite »

Official Guide 2009

More video

Photo Galery

Documents à télécharger

Comores Actualités